resauter - partir de zero

Comment se construire un réseau à partir de zéro

S’il y’a un mot qui peut définir le réseau pour moi ce serait « ECHANGE »: Echange de contacts, échanges de compétences, échanges de pistes de développement…Et quand on pense échange, on a tout de suite en tête les notions de « donner » et « recevoir ».

Et vous le savez, la première règle,dans le réseautage, c’est de savoir donner avant de chercher à recevoir.

 

Mais quand on part de zéro, on est beaucoup plus dans l’optique de prendre des contacts, prendre des informations, prendre, prendre, ENTRE-prendre et on oublie de donner. En réalité ce n’est même pas un véritable un oubli, c’est juste qu’on se dit qu’on a rien à offrir, rien à donner….et donc on se met dans la tête qu’on doit prendre avant de pouvoir donner. Et c’est comme ça que cette première régle qui est de donner avant se chercher à recevoir passe à la trappe.

Mais alors comment faire quand on part de zéro pour pouvoir se construire un réseau solide?

Arrêtons-nous une seconde sur cette expression: « partir de zéro » qui est pour moi juste figurative et je vais vous dire pourquoi :

S’il y a bien une chose avec laquelle on vient au monde, c’est bien le réseau! Les personnes qui nous entourent dès les premières heures, les premiers jours, les premières années de notre vie font notre réseau. Et puis ce réseau s’agrandit avec les voisins, les camarades de classe, les professeurs, les collègues de travail, nos anciens patrons… c’est un réseau qui s’est construit naturellement, sans qu’on y réfléchisse, sans effort de notre part. Et c’est peut-être bien là le hic.

L’être humain est ainsi fait qu’on se souvient beaucoup plus facilement de ce qui nous  demande des efforts, de ce qui nous coûte à réaliser, que de ce qui se fait facilement naturellement.

Et lorsqu’on décide de créer sa propre entreprise et qu’on a pas dans notre entourage direct un avocat, un expert-comptable, un notaire, ou des professionnels en corrélation avec l’activité qu’on souhaite lancer, le premier réflexe ou le premier sentiment c’est de se dire qu’on part de zéro, qu’on n’a rien pour nous, qu’on n’a donc rien à donner, qu’on doit tout construire à partir de zéro pour pouvoir développer son activité.

La bonne nouvelle c’est que les études prouvent que quel que soit votre milieu socio-culturel il y’a un maximum de 6 à 8 personnes entre vous et un grand dirigeant ou une grande dirigeante.

Je reformule, si dans votre entourage direct vous n’avez pas des personnes dites « haut placé » pas de panique.

Il y a juste un maximum de 6 à 8 personnes qui vous séparent de ces personnes-là. Mais ça, c’est quand vous décidez consciemment de scruter, fouiller et piocher dans votre réseau de base. Vous savez, celui auquel on ne pense jamais ! 🙂

Et comme 99,9% des personnes ne le font pas et moi, comme vous, on n’échappe pas à la règle.

Alors comment faire pour se construire un réseau quand on est persuadé de partir de zéro ?

Il faut savoir que quand on se met en tête qu’on part de zéro, on devient comme amnésique. On oublie nos compétences, on oublie notre self-estime, on oublie nos expériences positives, on oublie nos expériences enrichissantes, on est juste là pour AP-PRENDRE. Hors souvenez-vous, la première règle pour se construire un réseau solide c’est de savoir donner avant de chercher à recevoir.

Mais quand on se dit qu’on part de zéro, on oublie ce qu’on peut donner jusqu’à en oublier même sa propre motivation.

Parenthèse:

Il était une fois…. Quand j’ai commencé à « construire mon réseau », en bonne élève j’ai écumé les forums, les conférences les rencontres professionnelles et à chaque fois j’y allais pour « ap-prendre » et donner un maximum… ma carte de visite! J’étais persuadée de ne pouvoir rien donner d’autre que ma carte de visite.

Après tout qui suis-je pour prétendre apporter quelque chose à des professionnels qui connaissent tout de leur métier…c’est ce que je me disais… à cette époque je ne connaissais pas ce proverbe chinois qui dit : « en chaque personne il y’a un maître de quelque chose » – Vous qui me lisez, vous maîtrisez forcément quelque chose dont je suis ignorante, c’est mathématique !

J’y allais donc essentiellement pour m’inspirer des autres, apprendre des autres, me former par rapport aux autres – et j’ai, effectivement, beaucoup appris mais à chaque fois avec une pointe d’amertume et la sensation qu’il manquait quelque chose. Sans parler du fait que mon business n’avançait pas plus que ça.

Même avec les échanges qui semblaient bien partis la plupart du temps ça n’allait pas plus loin. A chaque fois j’étais déçue de voir les maigres résultats de mon Networking.

Et un jour j’ai eu le malheur (ou plutôt le bonheur) d’oublier ma carte de visite. En cours de route j’ai failli faire demi-tour tant je flippais  que les personnes oublient notre conversation. Alors j’ai mis toute mon énergie, toute ma gnac, toute ma détermination pour leur expliquer mon concept et vous savez quoi ? Toutes les personnes à qui j’ai parlé ce soir-là m’ont recontacté!

Sois via Linkedin soit via ma page Facebook. Elles ont fait d’elles-mêmes la démarche de me chercher parce que je les avais marqué. Et la première chose dont ils me parlaient par la suite c’était c’est de mon enthousiasme. Ils disaient tous que j’ai une énergie communicative

On y est: L’énergie ! c’est là où je veux en venir

Lorsque vous avez le sentiment de partir de zéro quand bien même c’est faux, on la vu plus haut, personne ne part jamais de zéro. Il n’empêche que c’est un sentiment qui est là et comme tout sentiment fort il faut le prendre en considération.

Alors quand vous avez le sentiment de partir de zéro, pensez à ce qui vous motive. Souvenez-vous que vous débordez de créativité pour votre entreprise, vous êtes passionné(e), vous portez ça en vous c’est un acquis que personne peut vous retirer, alors transmettez! 🙂

N’attendez pas de vous inspirer des autres, vous êtes déjà une source d’inspiration et de motivations

Je vais vous faire une confidence,  je lis beaucoup de biographies d’hommes et de femmes qui ont réalisé des exploits mais je m’inspire beaucoup plus au contact d’une personne ayant un parcours qui ressemble au mien et à qui je peux facilement m’identifier. Et j’aime à me dire que c’est beaucoup plus atteignable et réalisable de suivre l’exemple de quelqu’un qui est dans l’action là tout de suite maintenant que quelqu’un qui a déjà tout accompli et qui maintenant repose sur ses lauriers.

Je pense à Antoinette, la cinquantaine, ancienne cadre RH qui a quitté le confort du salariat en CDI pour se lancer dans la décoration intérieure à des années-lumière de sa carrière professionnelle de base. C’est un parcours courageux et inspirant et ça aurait pu être moi dans quelques années si j’étais restée en salariat. Visitez son profile ici vous serez bluffés par son talent

Je pense à ce jeune passionné d’auto suffisance financière qui a commencé par créer une plateforme collaborative puis s’est lancé dans l’investissement immobilier. Il a entre temps ouvert une brasserie à Lyon et il a peine 30 ans c’est fort! Je suis admirative.

Et je suis sûre que ces personnes ne soupçonnent même pas qu’elles puissent inspirer et motiver d’autres personnes.

En résumé quand vous pensez partir de zéro et que vous voulez construire un réseau solide. Pour respecter la première règle de réseautage qui est de savoir donner avant de chercher à recevoir, si vous pensez ne rien pouvoir apprendre aux autres. Partagez avec eux votre enthousiasme, votre dynamiques, vos motivations. Apportez-leur toute l’énergie positive que vous procure votre projet d’entreprise et ils ne pourront que adhérer et vous vouloir dans leur cercle.

Les créateurs d’entreprise les plus humbles se sentent illégitimes de pouvoir inspirer les autres et oublient le leader qui est en eux.  Hors  à partir du moment où vous avez décidé de créer c’est que vous avez le leadrship. Assumez-le pleinement et transmettez cette énergie qui vous booste et vous donnent envie de décrocher la lune !

Bon réseautage!

 

Vous avez aimé cet article? Partagez-le et lisez aussi:

Une idée d’entreprise, comment savoir si entreprendre est fait pour moi

Gestion de la paie simplifiée pour les TPE avec Payroll Services Consulting

Visibilité – 5 Bonnes raisons de passer par les Blogs pour gagner en visibilité

 

 

5 Commentaires
  1. Sensidéco 5 mois Il y a

    Cet article relate tout à fait la réalité ! Bravo ! J’ai adoré le lire et même m’y retrouvée citée vers la fin ! Il est vrai qu’il faut lutter tous les jours contre tous ses “ancrages négatifs” inconscients souvent et qui se construisent comme des barrières tout au long de notre vie, à partir du plus jeune âge et encore plus quand on est une femme ! C’est ce que j’ai décidé de faire – non sans mal – depuis ces dernières années ! Merci Yoostart pour ces échanges et ce PARTAGE !

  2. Red Chan 5 mois Il y a

    Clairement a partager ! C’est exactement ça…

  3. all 5 mois Il y a

    Bonjour Antoinette vous avez un parcours des plus inspirants il est normal qu’on en parle. On vous souhaite le meilleur sur la route du succès et le plaisir est pour nous de vous avoir avec nous! 🙂 Merci pour ce commentaire et votre activité sur le réseau!

  4. all 5 mois Il y a

    @roxane merci Red Chan! et bienvenue dans le réseau 🙂

  5. Emilie Marie 2 mois Il y a

    Bravo un texte très inspirant, qui aide à passer outre mes peurs !
    merci .!

Laisser une réponse

Sed venenatis, diam sed commodo vel, Aliquam libero id Donec

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account