fbpx
Passer du salariat à l’entrepreneuriat : est-ce le bon choix ? Non classé

Passer du salariat à l’entrepreneuriat : est-ce le bon choix ?

Vous venez de lancer votre activité et rêvez à présent de quitter votre emploi pour vous consacrer pleinement à votre business ? Il est vrai que la perspective de travailler à son compte séduit de nombreuses personnes. Pourtant, vous hésitez et n’osez pas sauter le pas ! Et pour cause, la transition entre l’entrepreneuriat et le salariat peut-être effrayante et les conséquences qu’entraîne ce choix peuvent se révéler décisives pour votre futur. Afin de vous aider à prendre la bonne décision et enfin savoir si vous êtes fait pour devenir chef d’entreprise, voici quelques informations capitales à prendre en compte avant de passer du salariat à l’entrepreneuriat. 

Différence entre entrepreneuriat et salariat 

Quitter votre travail pour devenir chef d’entreprise est une perspective qui vous fait de l’œil depuis un bon moment ? Mais les questions se bousculent dans votre tête et vous hésitez longuement en pesant le pour et le contre. Voici un petit coup de pouce pour vous aider à faire votre choix entre devenir entrepreneur ou rester salarié. 

Les avantages du salariat

Le salariat peut être vu comme un pack “sécurité” qui à lui seul renferme plusieurs avantages : 

  • Salaire fixe : vous savez d’avance ce que vous allez gagner tous les mois.
  • Heures de travail fixes : pas d’horaires démesurés et imprévus. Dans un emploi salarié, comme à l’école, quand sonne la cloche, c’est l’heure de rentrer. 
  • La couverture sociale qui garantit chômage, cotisation retraite et arrêts maladie payés.
  • 30 jours de congés payés. Tandis qu’être son propre boss vous oblige à gérer vous-même votre temps de congés qui sera inévitablement décompté de vos revenus.  
  • D’autres avantages minimes peuvent s’ajouter comme des primes ou des chèques-restaurant…

Les inconvénients du salariat 

Il est indéniable que passer du salariat à l’entrepreneuriat permet de se délester du poids que peut parfois constituer un travail en entreprise. Parmi les plus grands inconvénients de la vie entrepreneuriale, il y en a deux qui ressortent très souvent du lot.

  • Le boss.

Être sous le contrôle permanent de quelqu’un et répondre aux ordres d’un manager, peut très vite devenir pesant et même dévalorisant (en particulier si vous ne vous entendez pas bien avec ce dernier). 

  • Le manque d’épanouissement. 

Parmi le grand pourcentage de personnes qui quittent leur travail pour se consacrer à leur projet entrepreneurial et se mettre à leur compte, les créateurs de start-up et autres indépendants, évoquent comme raison de leur transition un manque d’épanouissement dans leur poste salarié. En effet, beaucoup d’employés ne se sentent pas pleinement impliqués dans la vie de leur entreprise car celle-ci ne leur apporte pas la satisfaction escomptée. Pas assez stimulés, ils ne perçoivent pas le vrai sens de leur activité et s’intéressent très activement à l’idée de passer du salariat et l’entrepreneuriat.

Ce manque d’épanouissement conduit d’ailleurs à un “entre-deux” très désagréable. Lassé mais bloqué dans votre CDI, vous ne pouvez vous investir pleinement dans votre activité entrepreneuriale. Votre business ne rapporte pas assez de revenus, ce qui accroît votre doute d’entamer la fameuse transition salariat-entrepreneuriat. Pourtant, vous sentez que votre emploi vous tue à petit feu et que vous êtes fait pour entreprendre. Vous finissez par tourner en rond, ne sachant pas vers quelle option se tourner : quitter son emploi pour entreprendre ou bien rester salarié ? 

Vous êtes pourtant bien loin d’être seul dans cette situation. Selon l’Insee, près de 19 % des créateurs d’entreprise (sous le statut de micro entrepreneur), continuent à exercer une activité salariée en plus de gérer leur business. 

Les avantages de l’entrepreneuriat 

Vous rêvez de quitter votre travail pour vous consacrer pleinement à votre business mais vous hésitez longuement et ne parvenez pas à dépasser ce blocage ? Prêtez attention aux avantages que présente la création d’entreprise. 

  • La liberté.

 On entend souvent qu’entrepreneuriat rime avec liberté. Mais alors, que veut-on vraiment dire par là ? Il s’agit avant tout de la liberté d’organiser son emploi du temps comme bon vous semble. Vos journées vous appartiennent entièrement et nul besoin de rendre des comptes à qui que ce soit. Vous vous imposez vous-même le nombre d’heures et de jours que vous souhaitez travailler, vous fixez vos propres objectifs et imposez vos propres limites. Vous constituez vous-même votre business-plan et avez également la liberté de choisir vos collègues, vos collaborateurs et vos clients. 

  • Vivre de sa passion 

Être dirigeant de sa propre boîte à temps plein, c’est également vivre DE et POUR sa passion. Vous êtes constamment porté par votre objectif et trouvez du sens à votre travail au quotidien. Vous êtes régulièrement stimulé par votre activité et vivez chaque jour comme une nouvelle aventure. 

  • Les revenus

L’aspect financier peut également être vu comme l’un des avantages de l’entrepreneuriat. Malgré l’absence d’une sécurité salariale, l’activité indépendante offre la possibilité de dépasser très vite votre salaire mensuel et n’impose pas de plafond financier. Il y a donc une possibilité constante d’augmenter ses revenus. 

Inconvénients de l’entrepreneuriat 

Passer du salariat à l’entrepreneuriat présente également son lot de difficultés qui pourront alors faire pencher la balance du côté de votre emploi en CDI. 

  • Nombre d’heures travaillées

Lors du lancement de votre boîte, vos semaines dépasseront largement les 35 h. Mais ce n’est pas tout ! Il arrive souvent que les entrepreneurs ne décrochent jamais complètement et gardent la tête dans leur business même en dehors des heures d’activité. 

  • Porter plusieurs casquettes

En tant que capitaine de votre propre navire, vous devez gérer plusieurs tâches (parfois peu passionnantes) vous-même. Faire votre comptabilité, gérer l’administratif, la prospection, l’embauche, la communication… Mais à vrai dire, ce dernier point peut être même perçu comme un avantage en fonction de votre personnalité et de votre tempérament. 

Passer du salariat à l’entrepreneuriat : êtes-vous prêt à sauter le pas ? 

La vie d’un indépendant est remplie de responsabilités et d’obligations nouvelles qui divergent de celles d’un employé d’entreprise. Alors, pour faire votre propre choix entre le salariat et l’entrepreneuriat, il est important de s’écouter soi-même et d’évaluer ce qui vous convient et ce qui au contraire, pose problème dans chacun des cas. 

Salariat VS Entrepreneuriat : pesez le POUR et le CONTRE

Tout le monde n’est pas fait pour devenir entrepreneur. Monter son entreprise ne se fait donc pas sur un coup de tête. Évaluez les avantages et les inconvénients en fonction de votre propre conception du bonheur et du travail épanouissant. Sachez par exemple qu’il vous faudra être prêt à vous investir pleinement dans votre business, à affronter la concurrence, à user de finesse et d’endurance pour vous faire votre place. Votre vie professionnelle risque d’ailleurs d’empiéter sur votre vie personnelle, en particulier si vous travaillerez de chez vous. Il importe alors de savoir fixer les bonnes limites et de s’imposer des règles à respecter rigoureusement. 

Sachez toutefois, qu’il existe de nombreuses aides et des structures spécialisées qui accompagnent les créateurs d’entreprise. Par exemple, si vous souhaitez tester votre projet sans vous lancer directement à 100 %, vous pouvez rejoindre une couveuse. Il s’agit d’une solution qui héberge juridiquement votre entreprise, le temps de la préparer et de la lancer (ou non) sur le marché. 

Notez également que pour amorcer une transition en douceur, le statut de micro entrepreneur semble le mieux adapté. Il permet un lancement très rapide et simplifie les démarches de création. D’ailleurs en 2019, 45 % des entreprises créées ont été lancées sous le statut de micro entreprise. D’autres statuts peuvent être envisagés en fonction de votre activité et de vos projets : entreprise individuelle classique, EIRL, EURL , société (SARL, SAS, SASU…).

Enfin, renseignez-vous en détail sur les différentes aides dont vous pouvez bénéficier au début de votre activité. Par exemple, l’ACRE permet une exonération partielles des charges sociales les premières années qui suivent votre immatriculation en tant que auto-entreprise. Prenez rendez-vous auprès de la chambre des commerces ou de l’Urssaf avant de vous lancer à 100 % dans votre projet de création d’entreprise. 

Salariat ou entreprenariat ? Faites votre choix en fonction de votre personnalité 

Le choix dépendra également de votre situation financière, de votre détermination, de votre capacité à rebondir et à vous adapter rapidement aux changements. Pour entreprendre avec succès, il faut savoir gérer les difficultés, manager une équipe et supporter la pression. Car oui, être à son compte, c’est vivre pleinement mais c’est aussi ressentir une pression permanente. N’oubliez pas que nous sommes tous différents face au stress. Alors, la transition entre salariat et entrepreneuriat peut paraître comme une solution miraculeuse à votre manque de considération dans votre emploi actuel, mais elle revêt également un certain nombre de réalités qu’il est important de connaître avant de démissionner pour monter sa boîte. 

Avant de poser votre démission, posez-vous d’abord les bonnes questions 

Pour vous aider à faire le choix, voici les questions que vous pouvez vous poser avant de passer du salariat à l’entrepreneuriat : 

→ Suis-je à l’aise avec les autres ? Ai-je le sens du contact ? Est-ce que je sais parler de moi et de mon projet de manière convaincante ? 

→ Est-ce que j’aime/ je sais prospecter ?

→ Suis je capable de m’entourer des bonnes personnes pour constituer un réseau professionnel solide ? 

→ Est-ce que je suis capable de m’organiser et de rester rigoureux dans mon travail ? 

→ Suis-je malheureux dans mon travail salarié ?

→ Est-ce que je connais bien toutes les modalités avant d’entreprendre ?

→ Suis-je bien renseigné sur toutes les aides attribuables aux entrepreneurs ? 

👉 Envie d’avoir plus d’infos sur le monde de l’entrepreneuriat et de discuter avec d’autres indépendants ? Rendez-vous sur le groupe Facebook de Yoostart !

À votre succès ! ✨

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account